• France, Alsace, Erstein, Polder d'Erstein, Grèbe huppé, Alsace et Moi, Pixanne Photographies
  • France, Alsace, Erstein, Polder d'Erstein, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Polder d’Erstein * Observatoire de la Sommerley

Classé dans : Balades et Randonnées | 0

Le Podler d’Erstein est un endroit qui plaira aux amoureux de la nature. Surtout lorsque l’un des oiseaux nicheurs comme le Grèbe Hupé y fait sa parade nuptiale. Mais commençons par le début. Savez vous ce qu’est un Polder ?

France, Alsace, Erstein, Polder d'Erstein, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Un Polder c'est quoi ?

A l’inverse des polders néerlandais qui permettent de gagner des terres sur l’eau, les polders rhénans, sont des ouvrage de rétention des crues du Rhin. Ils sont inondés en cas de crues. A Erstein le Polder de 600 ha est capable de stocker jusqu’à 7,8 millions de m3 d’eau en moins de 15 heures. Le polder est vidangé une fois le Rhin revenu à une humeur plus calme. 4 à 5 jours seront nécessaires pour ce faire.

France, Alsace, Erstein, Polder d'Erstein, Grèbe huppé, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Ces chiffres semblent gigantesques et pourtant.. Le polder d’Erstein ne représente que 3 % de la capacité d’écrêtement nécessaire à une protection bicentennale des populations entre Iffezheim et Worms. On est donc encore loin des 270 millions de m³ qu’il faudrait retenir sur le Rhin supérieur et pour en abaisser la ligne d’eau de 70 cm en cas de crue.

Selon les statistiques, cette fonction d’écrêtement des crues ne devrait être activée qu’une fois tous les dix ans. En revanche, il est prévu que le polder d’Erstein, qui recèle une réserve naturelle, soit submergé une fois par an. Généralement au moment du « Rhin des cerises » (juin-juillet). Ceci à des fins écologiques, pour préserver la forêt humide voire rétablir des écosystèmes alluviaux. Ainsi, le réseau hydraulique naturel du polder (bras d’eau appelés giessen) sera régulièrement réalimenté.

et pourquoi ?

France, Alsace, Erstein, Polder d'Erstein, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Rien de tout cela n’aurait été nécessaire, si le cours du Rhin n’avait été corrigé et canalisé entre l’Alsace et le Bade-Wurtemberg.

Jadis fleuve au lit tortueux, à la navigation hasardeuse et sujet à des débordements sauvages, le Rhin a été endigué, apprivoisé, domestiqué. Mais les effets pervers des travaux d’aménagement se sont rapidement fait sentir. La correction opérée dès le XIXe siècle a raccourci le fleuve d’une douzaine de kilomètres. Elle l’a aussi libéré de ses obstacles naturels. C’est pourquoi, le courant s’accélère et que le lit s’érode. Au point que le Rhin s’enfonce et se déconnecte des bras d’eau qui irriguaient la forêt alluviale.

Observatoire de la Sommerley * Polder d'Erstein

France, Alsace, Erstein, Polder d'Erstein, Observatoire de la Sommerley, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Pour observer la nature dans la réserve naturelle d’Erstein, l’observatoire à oiseaux de la Sommerley est, depuis 2006, l’endroit idéal. Cela est pour moi l’occasion d’observer la parade nuptiale du Grèbe Huppé. Un véritable moment de bonheur 🙂

Les mots ne sauront décrire cette parade alors voici quelques image de ce moment magique.

C’est à partir du mois de Mars qu’il faut commencer à l’observer, lorsqu’il se pare de ses flamboyantes couleurs nuptiales. Il porte alors sa huppe noire redressée. Ses favoris, d’un joli brun orangé, s’étalent au-dessus de son long cou d’un blanc immaculé. La parade nuptiale des Grèbes huppés donne souvent l’impression d’assister à un ballet. Une sorte de quadrille aux figures régulièrement répétées. Un duo rondement mené 🙂

Les deux partenaires se déplacent d’abord l’un vers l’autre, le cou tendu, la tête au raz de l’eau puis, parvenus face à face se redressent et entament des séries de secouements de têtes en hérissant leur crête.

France, Alsace, Erstein, Polder d'Erstein, Grèbe huppé, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Se promener sur le Polder d’Erstein, c’est aussi découvrir une flore incroyable. Même si elle n’est pas très ordonnées, elle compte près de 400 espèces végétales dont 57 variétés d’arbres et d’arbustes qui prolifèrent ici avec des tailles inhabituelles. Un petit paradis pour les oiseaux forestiers mais aussi les grenouilles, les tritons et les nombreuses libellules.

France, Alsace, Erstein, Polder d'Erstein, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Le Polder d’Erstein est géré par les Voies Navigables de France. Dans le cadre d’une coopération franco-allemand, il fait partie d’une vaste programme de lutte contre les inondations du Rhin. On y repère donc des sirènes d’alerte, et il est parfois fermé par des grilles en cas d’annonce de mise en eau prochaine.

Mais n’hésitez pas à vous y promener. Le Polder d’Erstein est un petit coin très « nature », pas loin de Strasbourg 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.