Athenes * l’Agora Romaine

Non loin de l’ancienne Agora, vous trouverez l‘Agora Romaine. Près du quartier de Monastiraki et de la Plaka.
Il ne reste pas grand chose de ce qu’était l’Agora Romaine mais,

Agora Romaine à Athènes * Porte d'Athéna ArchégetisAgora Romaine à Athènes * Porte d’Athéna Archégetis

Voici la Porte d’Athéna Archégetis, flanquée de quatre colonnes doriques, elle est très bien conservée. L’orage qui s’annonce ne gâte en rien le plaisir de prendre la photo, au contraire.

Sur le site de l’Agora Romaine on trouve aussi les fondations de latrines publiques datant du 1er siècle (hé oui, ça aussi, ça existait déjà), d’une rangée de boutiques et d’un propylée. Qui se souvient de ce que sont les Propylées de l’Acropole (voir un Propylé) ? C’est la porte d’entrée d’un sanctuaire : séparation entre le monde profane et divin. Je ne le redirai plus 😉

Mais le monument le plus incroyable de l’Agora Romaine est sans conteste, La Tour des Vents. C’est une tour octogonale, gravée d’inscriptions et décorée de bas-reliefs. Elle a été construite au 1er siècle av J-C pour servir à la fois de cadran solaire, de clepsydre, de girouette et de boussole.

Agora Romaine à Athènes - Tour des Vents Agora Romaine à Athènes – Tour des Vents

La girouette, disparu à ce jour, représentait un triton en bronze tournant sur lui-même en haut de la tour. Chacune des faces (8) représente un point cardinal et comporte le relief d’une silhouette flottant dans l’air, illustrant les dieux des vents associés à ce point.

Agora Romaine à Athènes  - Tour des Vents

Agora Romaine à Athènes – Tour des Vents

Vous trouverez aussi une charmante petit église répondant au nom de : Agios Nikaloaos. Le temps se gâte, nous quittons donc l’Agora Romaine pour trouver refuge dans les magasins de Monastiraki ou de la Plaka.

Agora Romaine à Athènes - Agios NikaloaosAgora Romaine à Athènes – Agios Nikaloaos

Laissez un commentaire