Myanmar J03 . Yangon

Nous commençons la journée de bonne heure et déjà les vendeurs ont installé leurs stands sur les trottoirs de la Yangon. Vendeurs de primeurs ou petits restaurants éphémères, ils attendent le client le sourire aux lèvres comme cette vendeuse de beignets. L’odeur était alléchante mais je n’ai pas osée y goûter de peur d’être malade par la suite.

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Vendeuse de Beignets
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Vendeuse de Beignets

Sur le programme que nous avions concocté, pour cette journée, il était question de visiter le « Bogyoke Market » puisqu’il était fermé le Lundi, jour de notre arrivée au Myanmar. En lieu et place de cela, Mo, notre guide, nous entraine dans le quartier Chinois et le marché Theingyi. Quelque peu dépité de ne pas voir le marché indiqué dans les guides touristiques, je me dit qu’il sera toujours temps de le faire à la fin de notre séjour, lors de notre journée « off » (de guide). J’adore les marchés et je n’hésite donc pas à suivre notre guide.

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Marché Theingyi - Vendeuse de poissons
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Marché Theingyi – Vendeuse de poissons

Nous découvrons le quartier Chinois et son marché. Mangues, pousses de bambou, jacquier, fruit du dragon.. l’exotisme est bien là et nous découvrons les plantes et légumes qui accompagneront nos plats tout au long du voyage. A même le trottoir, voir directement sur la route à certains endroits, les gens se pressent pour acheter viande et légumes pour la journée. Des travaux sur les évacuations des immeubles ne semblent pas déranger les gens.. Heureusement qu’ici les voitures ne peuvent pas circuler. J’imagine les ports d’échappement au niveau des aliments.

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Marché Theingyi - Etal de poissons
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Marché Theingyi – Etal de poissons

Mais, me direz vous, les Bouddhistes ne sont ils pas végétariens ? Au Myanmar, certains le sont et d’autres pas, c’est une question de préférence personnelle. Pourtant ils doivent s’abstenir « d’actes intentionnels de tuer ». Il est donc possible d’acheter de la viande d’un animal mort mais pas de tuer une poule. Alors ce sont bien souvent des bouchers de confession musulmane qui se chargent de la tâche. Nous quittons le quartier Chinois pour découvrir le quartier colonial et ses immeubles, vestiges de la présence Britannique en Birmanie.

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Quartier Colonial - Tribunal du district (Ancien bureau des douanes)
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Quartier Colonial – Tribunal du district (Ancien bureau des douanes)

Nous changeons d’époque et découvrons principalement les édifices administratifs de la période coloniale : Ecoles, poste, douanes.. tout est dans un état de dégradation avancée. Mo, notre guide nous assure, qu’il y a une volonté de restaurer ce quartier laissé à l’abandon après le départ des Anglais. Mais comment sera t’il restauré ? Avec du béton ? Souhaitons qu’ils ne détruisent pas cette richesse architecturale pour y construire des hôtels. Nous traversons Strand Road par une passerelle pour nous rendre au terminal du ferry de Yangon. La passerelle est l’occasion de voir qu’il y a déjà un grand nombre de voitures à Yangon et que cela risque encore d’augmenter avec l’ouverture du pays. Rien ne vous étonne ? Pas la moindre trace d’un vélo dans cette circulation dense et pour cause. Ils sont tout simplement « interdit » dans la ville de Yangon. Hé oui, alors que chez nous nous cherchons à abandonner nos voitures au profit du vélo et des transports en commun, ici c’est l’inverse. La voiture est reine et même lorsque vous traversez la rue en tant que piéton sur un passage protégé, vous n’avez pas la priorité sur les voitures !!

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Pansodan Ferry Terminal
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Pansodan Ferry Terminal

Le terminal des ferrys de Pansodan n’a rien d’extraordinaire mais il nous a permis de voir un des trois nouveaux ferrys, fournis par les Japonais et mis en circulation début 2015, pour relier Yangon à Dalla de l’autre côté du fleuve. Des petites barques, plus rapides que le ferry, permettent au plus pressés de rejoindre la berge opposée. Mais ce que je retiendrai de cet endroit ce n’est pas le ferry mais un groupe de jeunes enfants avec de la musique. Rapidement je suis entrée en contact avec eux et nous avons dansé ensemble un petit moment. Petit instant de partage où il n’est pas nécessaire de connaitre le langue d’un pays pour partager un moment de plaisir.

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Pansodan Ferry - Enfants
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Pansodan Ferry – Enfants

Espiègles et Facétieux, nous avons passé un bon moment avec eux. Mimant le rap ou délirant sur la musique de variété Birmane qui n’est pas si mal du tout. En fait elle me fait penser à la musique que nous entendions au Vietnam et Mo nous informe que c’est bel et bien des artistes Birman mais que bien souvent c’est la reprise de tube de pays voisins. Mais il est temps de partir plus loin.. nous nous dirigeons vers le point « 0 » de la ville de Yangon.

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Pagode Sule
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Pagode Sule

Située dans le centre ville colonial, les britannique ont fait de la Pagode Sule le kilomètre O de la ville de Yangon. Située dans un rond point elle est proche d’une mosquée et d’une église. Rond point des religions aussi ? Comme dans l’ensemble des pagodes que nous allons visités il y a quatre entrées et les 8 directions (jours de la semaine). On y trouve également des symboles comme le paon qui représente le soleil et le lapin qui représente la nuit et au milieu des deux, le stupa qui protège les reliques du Bouddha. Nous ne nous attardons pas. D’autant plus qu’il fait déjà très chaud. Nous prenons la route pour la gare.

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Train Circulaire - Gare de Danyingon
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Train Circulaire – Gare de Danyingon

Nous souhaitions faire un tour dans le train circulaire de Yangon histoire de voir la vie autour de la ville. C’est un moyen pittoresque et agréable de voyager surtout si les ventilateurs des wagons fonctionnent. Ce qui n’était pas le cas du nôtre. Mais les fenêtres sont grandes ouvertes et le paysage défile sous nos yeux. Dans les faubourgs de la ville, les maisons de bric et de broc se succèdent. Tôle, bois, bâches de plastique constituent les éléments des habitations. A l’intérieur du wagon les vendeurs se succèdent pour nous proposer à manger ou à boire. Les Birmans mangent toute la journée ou presque et dans le train un des « snacks » favoris était un petit pain avec du lait concentré, du sucre et de la noix de coco. A l’extérieur le linge sêche à même les rails ou presque et ce qui frappe c’est la quantité de matière plastique qui jonche le sol. Nous nous arrêtons à la gare de Danyingon où notre chauffeur viendra nous récupérer.

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Marché de Danyingon
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Marché de Danyingon

J’ai bien aimé ce marché d’autant plus qu’il était loin de toute pollution (ou presque) et que nous les gens y étaient très sympathiques. Nous offrant même des bananes (c’était un grossiste et nous ne souhaitions que 2 bananes 😉 ). Petits producteurs et grossistes se retrouvent ici pour alimenter les marchés du centre ville de Yangon. Mais ici aussi le plastique traine partout à l’extérieur du marché et il me semble que c’est un défit pour les pays en voie d’ouverture que de ne pas reproduire nos propres erreurs. Il est temps de rejoindre le centre ville.. La circulation étant importante il ne faut pas perdre de temps.

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Lac Kandawgyi - Karaweik
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Lac Kandawgyi – Karaweik

Le soleil décline et nous nous rendons au lac Kandawgyi, très apprécié par les habitants de Yangon. Chose surprenante pour nous, il est ? payant. Financé par des fonds privés il abrite un « pseudo » zoo et des aires de jeux pour les enfants. Nous apprécions l’endroit et surtout le marchand de glace 😉 A une des extrémités du lac on trouve Karaweik, une interprétation en béton massif de la barge royale, en forme d’un oiseau mythique, que les rois Birmans utilisaient pour leurs déplacements. Construite dans les années 1970, elle a été récemment rénovée. Elle abrite un restaurant qui donne un spectacle de musique, de danse classique et de marionnettes traditionnelles tous les soirs à partir de 18H30. Nous n’aurons pas le temps d’assister à la représentation du jour. Il faut réserver à l’avance.. La lumière n’est pas très belle à cette heure de la journée et il nous reste encore une pagode à visiter. Alors en route..

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Botahtaung Pagoda
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Botahtaung Pagoda

Nous découvrons la Pagode Botahtaung, elle est superbe. Située sur les rives de la Yangon River, l’histoire raconte que, quand 8 moines indiens y ont apporté les reliques du Bouddha, voilà 2000 ans, un millier d’officiers (Botataung) formaient une haie d’honneur sur le site de la pagode actuelle. Le stupa en forme de cloche est creux, de sorte que nous avons pu y pénétrer. Alors que presque tous les stupas sont pleins et fermés au public, celui ci est creux. Nous traversons un ensemble de chambres, toutes couvertes d’or, pour apercevoir la relique du Bouddha dans un décor d’or, de diamants et de pierres précieuses.

Myanmar (Birmanie) - Yangon - Botahtaung Pagoda - Relique du cheveu du Bouddha
Myanmar (Birmanie) – Yangon – Botahtaung Pagoda – Relique du cheveu du Bouddha

Le soleil est couché depuis un petit moment et la journée a été longue et chargée en belles images. Il est temps pour nous de rejoindre notre hôtel. Demain nous nous levons de bonne heure nous quittons Yangon pour nous rendre à Kyaitiyo voir le Rocher d’Or.

Laissez un commentaire