Myanmar J12 . Mont Popa

Aujourd’hui il va falloir être en forme, pas moins de 777 marches nous attendent pour grimper au Mont Popa. Histoire de nous donner des forces, sur la route, Mo nous propose de nous arrêter chez un artisan qui fait de l’alcool et des sucreries.  Pas certaines que l’alcool soit conseillé, je me contenterai donc d’une ou deux sucreries.

Toddy * Alcool de Palme * Bagan * Myanmar (Birmanie)
Myanmar (Birmanie) * Bagan * Toddy * Alcool de Palme

Mais avant de distiller le Toddy (alcool de palme) il faut d’abord récolter la sève. L’échelle fixée sur l’arbre est rudimentaire et je comprends pourquoi le producteur fait une courte prière avant d’y grimper. Après fermentation on obtient un vin de palme et, après distillation, le toddy qui ressemble à un rhum.

Sucre et Sucrerie de palme * Bagan * Myanmar (Birmanie)
Myanmar (Birmanie) * Bagan * Sucre et Sucrerie de palme

Ici les producteurs sont auto suffisants et travaillent en famille. Le jus de palme est utile pour bien d’autres choses que le vin et l’alcool. En le chauffant de longues heures on obtient une pâte qui sert à la confection de sucreries à la noix de coco, au sésame ou à la cacahuète. Cette même pâte une fois refroidie se transforme en sucre de palme. Voilà bien un arbre qu’il faut avoir dans son jardin au Myanmar. Mais il est temps de reprendre la route, la pause et terminée surtout que nous ne souhaitons pas attaquer le Mont Popa sous le soleil de midi.

 Mont Popa * Myanmar (Birmanie)
Myanmar (Birmanie) * Mont Popa

Nous faisons une pause sur la route pour prendre en photo le Mont Popa. Des échoppes de photographes se succèdent avec même de petites terrasses de bric et de broc pour prendre en photo les Birmans qui souhaitent immortaliser cette visite avec en arrière-plan le Mont Popa. C’est un volcan endormi et le plus haut sommet du Myanmar. Mais pour nous il est temps de grimper et encore une fois il nous faudra retirer nos chaussures. Gare aux détritus et autres qui trainent dans les escaliers 😉

Nats * Mont Popa * Myanmar (Birmanie)
Myanmar (Birmanie) * Mont Popa * Nats

Dans la première partie de la montée nous trouvons les échoppes des vendeurs de souvenirs et de remèdes en tous genres, puis petit à petit ce sont les Nats qui nous accompagnent. Les Nats sont des esprits qui étaient vénérés en Birmanie avant l’introduction du Bouddhisme. Mais aujourd’hui encore les gens affluent vers le Mont Popa qui est pour eux comme le Mont Olympe pour les Grecs.

Singe chapardeur * Mont Popa * Myanmar (Birmanie)
Myanmar (Birmanie) * Mont Popa * Singe chapardeur

Après les Nats, ce sont les singes qui nous accompagnent tout au long de la montée. Ils règnent en maître ici d’autant plus que les gens les nourrissent. Mais attention ils sont aussi chapardeur et arrivent à vous prendre votre bouteille d’eau ou autre.

Mont Popa * Myanmar  (Birmanie)
Myanmar (Birmanie) * Mont Popa

La dernière partie est un peu plus raide, mais l’ascension n’a pas été trop difficile malgré les 777 marches. Tout le parcours est recouvert pour nous protéger du soleil et pour ma part, m’éviter d’avoir le vertige. Nous atteignons le sommet et profitons de la vue. Mais malheureusement pas moyen de faire une belle photo à cause du voile atmosphérique.

Myanmar (Birmanie) * Mont Popa * Sanctuaire au  sommet
Myanmar (Birmanie) * Mont Popa * Sanctuaire au sommet

Nous restons un petit moment au sommet savourant l’air frais et l’endroit. Mais il est temps de redescendre. Mo, qui n’est pas montée avec nous va s’impatienter 😉 Si vous allez au Myanmar, n’ayez aucune crainte d’y monter c’est bien moins éprouvant que le Rock Fort en Inde du Sud.

Laissez un commentaire