• France, Alsace, Colmar, Alsace et Moi, Pixanne Photographies
  • France, Alsace, Colmar, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Colmar * La ville et ses célébrités

Classé dans : COLMAR, Villes et Villages | 0

Avec ses maisons à colombages aux fenêtres fleuries, ses canaux romantiques, et son dédale de ruelles pavées, Colmar est l’une des très belle villes d’Alsace. Elle vous invite à flâner dans ses rues et à partager son art de vivre et sa gastronomie savoureuse. Alors en route.. allons découvrir Colmar.

La vieille ville, très bien conservée, possède de nombreuses maisons à colombages ou de style Renaissance. Mais Colmar c’est aussi l’histoire de gens célèbres..

Auguste BARTHOLDI * La Statue de la liberté

France, Alsace, Colmar, Bartholdi, Statue de la Liberté, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Sculpteur et peintre de renom, Auguste Bartholdi est né le 2 août 1834 à Colmar et mort le 4 octobre 1904 à Paris. Il est l’auteur de la célèbre « Statue de la liberté » érigée à l’entrée du port de New York, mais pas que.. Colmar regorge de ses œuvres.

2004 était l’année de la commémoration du centenaire de la mort d’Auguste Bartholdi. C’est à cette occasion que l’on a installé, à l’entrée Nord de la ville, une réplique de la statue de la liberté. En résine, haute de 12 mètres, elle est destinée à honorer le plus prestigieux des Colmariens et à rendre hommage à l’œuvre d’art qui reste certainement la plus célèbre du monde.

Je vous invite à lire mon article « Colmar * Dans les pas de Bartholdi » pour comprendre son histoire et celle de la ville.

France, Alsace, Colmar, Bartholdi, Statue du Gal Rapp, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Jean Jacques Waltz alias Hansi ou Oncle Hansi

Jean-Jacques Waltz, surnommé Hansi ou Oncle Hansi, est né à Colmar en 1873. Il nous fait partager au travers de ses livres, gravures, affiches, publicités et enseignes, son amour de l’Alsace et de ses traditions.

Évoquer Hansi c’est aussi retrouver des souvenirs d’enfance. Retrouver ce grand livre bleu que l’on feuilletait en compagnie de « mémé ». Les dessins de Hansi mettent souvent en scène des enfants en costume Alsacien. Alors pour moi qui l’avait porté aussi lors d’un mariage pour mes 4 ans, j’étais fière d’avoir été un peu comme dans le livre.

France, Alsace, Colmar, Hansi, Jean Jacques Waltz, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Hansi grandit à Colmar dans la culture de l’histoire et de l’art notamment alsacien. Cette culture lui est probablement transmise par son père qui était le conservateur du musée Unterlinden. Mauvais élève enfant, il quitte l’Alsace en 1894 pour se former au métier de dessinateur industriel à Lyon. A la fin de ses études, il revient en Alsace pour exercer ce métier à Cernay, puis à Logelbach.

A cette période, Jean-Jacques Waltz (Hansi) dessine ses premières cartes postales sur lesquelles figurent des villages alsaciens, mais aussi des caricatures anti-allemandes. Il les signe sous le pseudonyme de Hansi. Hansi étant la contraction de Hans (Jean) et de Jakob, prononcé Iakob (Jacques). Suivront de nombreux recueils de caricatures anti-germaniques dont le célèbre « Professor Knatschke ». Ce recueil lui vaudra même plusieurs condamnations devant les tribunaux allemands.

France, Alsace, Colmar, Hansi, Jean Jacques Waltz, l'Alsace Heureuse, Alsace et moi, Pixanne Photographies

Si vous observez bien les dessins de Hansi vous remarquerez que les Alsaciennes portent très souvent un cocarde tricolore sur leur coiffe. C’est en fait, le signe de son attachement profond et de celle des Alsaciens à la France. En 1870 l’’Alsace devient une province Allemande. De nombreux alsaciens s’’expatrient donc vers d’autres provinces françaises. Pour montrer leur attachement à la France, ils ornent le nœud de la cocarde tricolore. Le même phénomène se produit après la guerre 1914 – 1918.

En 1914, Hansi s’engage dans l’armée Française. Après la guerre, il produit de nombreuses illustrations de l’Alsace, sous forme de cartes postales, de livres ainsi que des menus et de publicités. En 1923, au décès de son père, il lui succède au poste de conservateur du musée Unterlinden. Cependant, au début de la seconde guerre mondiale, il est contraint à l’exil en France, puis en Suisse. Il réalisa durant la guerre des affiches pour l’armée Française. Il finira par retourner à Colmar jusqu’à son décès le 10 juin 1951, laissant derrière lui de nombreuses œuvres.

France, Alsace, Colmar, Hansi, Jean Jacques Waltz, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

D’aucun critiques le fait de mettre en avant cet artiste clairement anti-germanique. Pour ma part, n’ayant vécu aucune des deux guerres, je ne retiendrai que les qualités d’illustrateur et de peintre de l’Artiste. Mais aussi son attachement profond et sincère à notre belle région, l’Alsace.

La vieille ville * Le centre ville de Colmar

Le centre ville de Colmar est une vaste zone piétonne, cœur de la vie locale. Musées, monuments historiques, cafés, restaurants, boutiques vous ne vous y ennuierez pas. Votre promenade dans ses ruelles pavées sera l’occasion de voir de très belles maisons à colombages.

France, Alsace, Colmar, Maisons Alsaciennes, Colombages, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Découvrez la maison Pfister avec ses fresques murales et son double oriel en bois et la maison « zum kragen » (Kragen = Col ou Colerette) sa voisine avec sa très belle statue de bois polychrome. Mais qui est ce personnage? Un drapier en tenue d’époque s’appuyant sur une aune, instrument qui leur servait à mesurer les tissus. Ce petit bonhomme, fort sympathique n’a pas toujours habité la rue des marchands. Il provient en fait d’une maison de la Rue Berthe Molly.

France, Alsace, Colmar, Zum Kragen, Drapier, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Koifhus * Ancienne Douane

Rendez-vous par la suite devant le Koifhus, monument public le plus remarquable de la ville. Appelé également Ancienne Douane, il était autrefois le siège administratif et économique de la ville. Aujourd’hui il accueille des manifestations et activités publiques. Entrepôts, Bureau des douanes, abritant des réunions politiques ou des magistrats, le Koifhus a même été, après la révolution, un théatre, une chambre de commerce, puis une école catholique et israélite.

Conservez le Koifhus nécessite des investissements mais il garde sa fonction de lieu public pour le public.

France, Alsace, Colmar, Koifhus, Ancienne Douane, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Construit en 1480, deux bâtiments contigus lui furent ajoutés au cours du XVIe siècle. Au XIXe siècle l’état du Koïfhus est si préoccupant qu’une démolition est envisagée. Heureusement ce projet fut abandonné et des travaux de restaurations furent entrepris de 1895 à 1898. La tourelle et les tuiles vernissées datent de cette époque. Remarquez bien les tuiles qui sont également une spécialité régionale. Elles portent le nom de biberschwanz, queue de castor. Plusieurs campagnes de restauration eurent lieu, dont la dernière achevée en 2002. Celle ci a permis la remise en place de la balustrade en grès de style renaissance qui avait été déposée en 1976.

La Collégiale Saint Martin

Mais, une collégiale c’est quoi ? Pour ma part je ne fais pas la différence entre cathédrale et collégiale alors j’ai cherché un peu. voici la différence :

  • Dans la cathédrale se trouve le siège de l’évêque, appelé cathèdre, d’où son nom
  • La collégiale est, tout comme la cathédrale confiée à un collège de clercs (prêtres) dont la fonction est de chanter de prier et réciter l’office, composé de 3 à 8 prières quotidiennement
France, Alsace, Colmar, Collégiale Saint Martin, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

A Colmar, vous passerez certainement par la Collégiale Saint-Martin. Construite en grès jaune, au 14ème siècle, elle est une oeuvre majeure de l’architecture gothique. Sa tour particulière est elle de style renaissance. Vous ne risquez pas de la manquer.

Eglise des Dominicains

Cette église massive et un peu austère de l’extérieur cache dans son choeur « La Vierge au Buisson de Roses », retable de Martin Schongauer qu’il a peint en 1473.

France, Alsace, Colmar, Eglise des Dominicains, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Implantée sur la place des Dominicains elle est une bonne représentation de l’architecture typique des ordres mendiants. Construite à la fin du 13ème siècle, elle appartenait aux Dominicains de Colmar. Austère à l’extérieur mais grande à l’intérieur. Son grand vaisseau à plafond de bois est illuminé par de jolis vitraux.

France, Alsace, Colmar, Eglise des Dominicains, Vierge au buisson de roses, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

« La Vierge au Buisson de Roses » était, à l’origine, plus grande. Mais, recadrée pour masquer les dégâts occasionnés par une chute on l’a transforme en retable à deux volets.

On vole le tableau dans la nuit du 10 au 11 janvier 1972. Récupéré dans le garage d’un particulier le 4 juin 1973 dans la banlieue lyonnaise, il retrouve sa place à Colmar le 8 juin 1973, dans le chœur de l’église des Dominicains, où il est actuellement visible.

La maison des Têtes

A proximité de l’église des Dominicains se trouve une curiosité. La maison des Têtes. Bâtie en 1609 elle retrouve de sa superbe en 2012 après une restauration. De style renaissance Allemande elle abrite aujourd’hui un hôtel chic.

France, Alsace, Colmar, Maison des Têtes, Alsace et Moi, Pixanne Photographies
France, Alsace, Colmar, Maison des Têtes, Alsace et Moi, Pixanne Photographies
France, Alsace, Colmar, Maison des Têtes, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

La Maison des Têtes doit son nom aux cent-six têtes ou masques grimaçants qui ornent sa façade sur laquelle s’élève un oriel de trois étages. Une œuvre d’Auguste Bartholdi, la statue d’un Tonnelier (1902), surmonte le pignon de l’édifice décoré de volutes et d’ailerons.

Musée Unterlinden de Colmar

Amateur d’art ou de musée, n’oubliez pas de visiter le Musée Unterlinden. Implanté dans un ancien couvant dominicain et son cloitre datant du 13ème siècle, il est relié aux anciens bains municipaux (20e siècle). Une galerie souterraine passant sous la Place Unterlinden et le canal nous conduit à la nouvelle architecture (21e siècle), l’Ackerhof, du nom de l’ancien corps de ferme du couvent. Le musée déploie ses collections de l’archéologie à l’art moderne.

France, Alsace, Colmar, Musée Unterlinden, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Il vous propose un voyage de la Préhistoire à l’art du 20ème Siècle en passant par le Moyen âge et la Renaissance. De l’archéologie à l’art moderne vous y trouver aussi bien les découvertes archéologiques de la région comme la mosaïque de Bergheim que des oeuvres d’artistes comme Monet, Picasso ou Dubuffet. Il abrite aussi le fameux Retable d’Issenheim, le chef d’oeuvre du peintre Allemand Grünewald.

Une petite pause

Si vous passez en Alsace n’oubliez pas de visiter Colmar, d’autant plus que si une pause s’impose, de nombreux restaurants sauront vous proposer de quoi vous sustenter. Au printemps, un peu avant Pâques, Colmar Fête le Printemps et en fin d’année de très belle décoration ornent la ville. Alors n’hésitez pas.. venez

France, Alsace, Colmar, Alsace et Moi, Pixanne Photographies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.