Baptistère Saint Jean

Classé dans : EUROPE, Florence, Italie | 0

Le Baptistère Saint Jean (Battistero San Giovanni) est un octogone de marbre blanc et vert avec une toiture pyramidale. Bâti sur une ancienne maison romaine, il deviendra d’abord cathédrale, puis baptistère en 1128. Sa taille lui permettait d’accueillir les baptêmes qui ne se faisaient alors qu’une ou deux fois par an. Dédié au Saint-Patron de Florence, Saint-Jean Baptiste, il est aussi au centre de l’histoire de Florence. Il était même représenté au Moyen Âge sur le florin d’or.

Europe, Italie, Florence, Baptistère Saint Jean, Souvenirs de Voyages, Pixanne Photographies

Le Baptistère Saint Jean (Battistero San Giovanni) est un des édifices les plus remarquables de la ville de Florence, mais aussi un des plus anciens. Il a effectivement été bâti au IVème siècle, devant l’église Santa Reparata. Santa Reparata occupait originellement la place de Santa Maria Del Fiore (Duomo) actuellement.

Cependant la construction originelle a subi de nombreux travaux au cours du temps. Ainsi, en 1059, le baptistère est reconstruit sur un plan octogonal (inspiré du plan du Panthéon). Il se voit même promu au rang de cathédrale suite à la désaffection de Santa Reparata. Son toit pyramidal date de 1150 et sa lanterne fut ajoutée en 1174.

Europe, Italie, Florence, Baptistère Saint Jean, Souvenirs de Voyages, Pixanne Photographies

Les travaux se poursuivirent jusqu’au début du XVème siècle. Ceci pour donner au baptistère l’apparence qu’on lui connait aujourd’hui, avec notamment sa célèbre « Porte du Paradis ». Sculptée dans le bronze par Lorenzo Ghiberti. C’est la pureté de sa forme géométrique, ainsi que la richesse des marqueteries de marbre vert (de Prato) et blanc (de Carrare) qui confèrent à cet édifice son aspect si unique. On est en effet ici, assez loin de l’art roman « traditionnel » répandu à l’époque. La bichromie et le raffinement des décorations de la façade sont caractéristiques de l’art florentin

Extérieure du Baptistère

Porte sud – c’est le premier ouvrage en bronze exécuté à Florence. Elle fut dessinée par un Pisan Andrea Pisano et fondue par un Vénitien Leonardo d’Avanzo. Les 28 panneaux quadrilobés illustrent la vie de Saint Jean Baptiste et à la base les vertus cardinales. D’abord placée face à la cathédrale, elle fut remplacée par la porte du Paradis de Ghiberti.

Europe, Italie, Florence, Baptistère Saint Jean, Porte du Paradis, Souvenirs de Voyages, Pixanne Photographies
Porte Est – Baptistère Saint Jean – Florence

Porte nord – Suite à un concours entre Filippo Brunelleschi et Lorenzo Ghiberti, ce dernier fut choisi. Il y travaille pendant 20 ans. Il reprend le motif quadrilobé de 28 panneaux. Mais il innove en y introduisant la perspective dans des scènes foisonnant de personnages et de détails naturalistes. Elles représentent des scènes de Jésus. Les 8 panneaux du bas sont consacrés aux évangélistes et Pères de l’Église.

Europe, Italie, Florence, Baptistère Saint Jean, Porte du Paradis, Souvenirs de Voyages, Pixanne Photographies
Porte Est – Baptistère Saint Jean – Florence

Porte est – La porte nord ayant plu à la corporation des drapiers, celle-ci  passa commande à Lorenzo Ghiberti. Elle allait devenir la porte du Paradis, ainsi nommée par Michel Ange. Ghiberti innove en adoptant 10 panneaux rectangulaires, illustrant des scènes de l’Ancien Testament. Nouveauté, il y à plusieurs épisodes dans le même cadre. Il applique également les lois de la perspective optique. Comment ? En diminuant les proportions des images tout en gardant une incroyable richesse des détails. Les vantaux originaux se trouvent au musée du Duomo. Nous irons donc les contempler tout à loisir en-dehors de la foule agglomérée devant les fac-similés.

Europe, Italie, Florence, Baptistère Saint Jean, Porte du Paradis, Lorenzo Ghiberti, Souvenirs de Voyages, Pixanne Photographies

Dans la Porte du Paradis (Porta del Paradiso) on découvre aussi l’auto-portrait du sculpteur Lorenzo Ghiberti. Un peu narcissique les artistes de l’époque, non ? Une petite signature dans un coin ne suffisait pas 🙂

Intérieure du Baptistère

Europe, Italie, Florence, Baptistère Saint Jean, mosaïques, Souvenirs de Voyages, Pixanne Photographies

En levant la tête on est ébloui par la richesse et la complexité des mosaïques du plafond, de style byzantin. Découpées en cercles concentriques et partagées en quartier, elles relatent des épisodes de la Genèse, de la vie de Jésus et de Marie et bien entendu celle de saint Jean Baptiste. Un Christ grandiose, montrant ses plaies est entouré de scènes du Jugement Dernier.

Europe, Italie, Florence, Baptistère Saint Jean, mosaïques, Souvenirs de Voyages, Pixanne Photographies

Un bel endroit qu’il ne faut pas hésiter à visiter 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *